Informations

Pourquoi le contraire de la flexion plantaire est-il appelé « dorsiflexion » ?

Pourquoi le contraire de la flexion plantaire est-il appelé « dorsiflexion » ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Pourquoi l'action de fléchir le pied pour que les orteils se déplacent en avant/en haut (c'est-à-dire dans la direction opposée à celle qu'ils déplacent lors de la flexion plantaire) est-elle qualifiée de "dorsiflexion ?" Dans le même ordre d'idées, pourquoi la surface supérieure du pied est-elle appelée « surface dorsale ?

Si quoi que ce soit, l'action opposée à la flexion plantaire déplace le pied dans la direction ventrale, n'est-ce pas ? Et sûrement, si vous avez déjà vu un humain dans la position anatomique, vous pouvez voir qu'il n'y a rien de dorsal sur la surface supérieure du pied - c'est peut-être supérieur, mais en aucun cas dorsal.


Les termes anatomiques doivent pouvoir s'adapter à une grande variété d'organismes, des insectes aux poissons, des chiens, des chevaux, des chimpanzés aux humains. C'est pourquoi les termes sont parfois déroutants pour les personnes qui ne pensent qu'aux humains bipèdes.

En anatomie, le dos est le face supérieure des animaux qui courent généralement, volent, nagent ou rampent en position horizontale. Chez les vertébrés, le dos contient la colonne vertébrale. Chez un tel animal, le "côté sol" est le ventrum.

En raison de l'orientation variée des mammifères quadrupèdes (où le terme est utilisé de manière plus appropriée), le côté « arrière » de la main, le côté « dessus » du pied et la surface supérieure de la langue sont désignés par le terme dorsum.

Cette image aide-t-elle ? Notez les surfaces dorsales du corps, du museau, des pieds.

En anatomie, la plante du pied est appelée la plantaire surface. Le dessus du pied s'appelle le dos du pied. (Imaginez-nous marcher à quatre pattes comme des singes.) Par conséquent, lorsque vous étendez votre pied, cela s'appelle une flexion plantaire; lorsque vous fléchissez votre pied vers la tête, cela s'appelle la dorsiflexion.

De même, les artères alimentant le bas de votre pied forment la voûte plantaire. Ceux qui alimentent le sommet sont l'artère dorsale (ou la dorsalis pedis).

Parce que l'anatomie doit décrire d'autres animaux que nous avec d'autres orientations, elle doit être cohérente. Chez un quadrupède, le dos de la langue et les pieds faire pointez en fait vers sa surface "arrière". Voir l'image ci-dessous :

Les lynx ont de grosses pattes, il est donc plus évident que la surface faisant face à la colonne vertébrale est appelée à juste titre le dos de la patte/du pied. Cette image est particulièrement intéressante car elle montre trois degrés de dorsiflexion et une patte en pleine flexion plantaire.

Chez l'homme, le « dos » est en fait la surface postérieure, car nous ne sommes pas principalement dans une orientation horizontale. La face ventrale est dite "antérieure". Ainsi, nous parlons de la paroi thoracique antérieure et de la paroi thoracique postérieure, et non des surfaces dorsale et ventrale, bien que ces désignations soient toujours tout à fait correctes.


Bien que les 2 autres réponses soient précises et bien pensées, je voulais juste répondre à cela avec une réponse ciblée un peu différente.

Deux choses à noter :

  1. En général, il faut penser à flexion comme diminuer l'angle d'un joint (voir ici, ici, ici, ici, ici, ici ou ici pour référence). Extrait du manuel d'anatomie de Saladin 2015$^1$:

    Flexion = un mouvement articulaire qui, dans la plupart des cas, diminue l'angle entre deux os.

    Mettre différemment,

    Flexion fait référence à un mouvement qui diminue l'angle entre deux parties du corps.

  2. Comme les autres réponses liées l'ont bien décrit, la surface supérieure du pied est appelée la dorsal surface (dos signifiant "dos"), et la surface inférieure est appelée le plantaire surface (du latin plantaire, de planter signifiant « unique »).

Compte tenu de ces deux informations, on comprend pourquoi les termes dorsiflexion et flexion plantaire sont utilisés:

  • Dorsiflexion = angle décroissant entre dorsal surface du pied et face antérieure de la jambe.

  • Flexion plantaire = angle décroissant entre plantaire surface du pied et la face postérieure de la jambe (ou, de façon plus réaliste, entre la surface plantaire et le plan coronal de la jambe).

De l'Université du Michigan :

Un axe transversal à travers l'articulation de la cheville permet une paire d'actions similaires à la flexion et à l'extension au niveau de l'articulation du poignet.

L'action analogue à la flexion du poignet est celle qui ferait basculer la plante du pied vers le bas, augmenter l'angle entre le pied et la jambe. Le terme habituel pour l'augmentation d'un tel angle serait extension, mais afin de souligner la relation entre le pied et la main, cette action est plutôt appelée flexion plantaire .

L'action similaire à l'extension au poignet serait un basculement de la surface supérieure (dorsum) du pied vers la surface antérieure de la jambe. Cependant, cela diminuerait l'angle entre les segments du corps et l'action généralement appelée flexion. Puisque le terme flexion plantaire a été utilisé pour l'action opposée, on l'appelle maintenant dorsiflexion.


$^1$ Saladin, K. S. 2015. Anatomie et physiologie : l'unité de la forme et de la fonction. Septième édition, McGraw-Hill, New York, NY. 1248pp.


Dors/dorsum en latin signifie simplement « dos », et il est plutôt normal et raisonnable d'utiliser le terme équivalent en anglais en ce qui concerne les extrémités (mains et pieds), voir « dos de ma main ».

C'est une convention médicale de désigner les surfaces non agrippantes des pieds et des mains, ainsi que la surface supérieure (vers le cerveau) de la langue comme "dorsale".

Ma meilleure supposition pour la séquence étymologique est que tous les termes ont été empruntés à des livres anatomiques latins écrits par des médecins romains et grecs (Dioscoride, Galien) qui nommaient les structures anatomiques en langage normal (dos/dorsum, estomac/venter, sole/plantarum) et ces termes ont ensuite été fixés dans la terminologie médicale moderne en tant que jargon.

Avertissement : Je n'ai trouvé aucune citation pour la séquence étymologique, mais cela me semble une explication plutôt raisonnable.


Dans le même ordre d'idées, pourquoi la surface supérieure du pied est-elle appelée « surface dorsale ?

Je ne pense pas que les réponses ci-dessus soient correctes - elles ne répondent pas vraiment à la question de savoir pourquoi le dessus du pied est la surface dorsale et pourquoi la surface de la main opposée à la surface palmaire est dorsale.

La raison pour laquelle le dessus du pied est dorsal est due à la façon dont le corps se développe embryologiquement. Voir la figure ci-dessous :

Chiffre tiré des notes de développement humain du Dr Ann-Judith Silverman, Columbia U. Voir : Notes de développement humain

La face dorsale des membres supérieur et inférieur commence sur la surface dorsale/postérieure du corps. Cependant, au cours des 6 à 8 semaines de développement, les membres supérieur et inférieur se tourneront médialement, de sorte que la surface dorsale d'origine est maintenant antérieure/ventrale.


La position du pied humain par convention anatomique humaine dicte que le pied humain est perpendiculaire au corps humain en position debout, de sorte que le reste du corps humain (y compris les mains avec la surface palmaire tournée vers l'avant), mais à l'exception du pied , se conforme au plan antérieur ou ventral par rapport au plan postérieur ou dorsal. Le pied, en position anatomique conventionnelle aura son propre plan, cohérent avec le même raisonnement tel que le dessus du pied est le dos, tandis que le dessous est la surface plantaire (plus correcte), ou la surface ventrale (moins acceptable en raison de son orientation confuse).

Le plan de raisonnement pour l'ensemble du corps humain à la position anatomique ci-dessus se termine à la jonction distale du tibio-fibula avec les os du tarse, de sorte que les pieds humains auront leur propre plan de surface directement perpendiculaire à 90 degrés pour avoir son propre "dorsal ' et la surface 'ventrale'.

Les pieds en tant que tels sont dans une position spéciale par rapport au reste des surfaces planes du corps humain pour justifier le sien. Ainsi, par convention, on peut entendre de manière acceptable « antéro-flexion » ou « dorsi-flexion » du pied, mais pas « supero-flexion du pied » qui sonne plutôt désagréable.

De la même manière, à l'inverse, on dit habituellement la 'flexion plantaire du pied' qui est plus précise (plutôt que l'inféro-flexion ou la ventro-flexion ou la postéro-flexion du pied qui sonne assez déroutant)


Voir la vidéo: Problèmes au SQUAT? Corrigez la MOBILITÉ de votre CHEVILLE! pour améliorer la technique (Décembre 2022).